Sénateur des Bouches-du-Rhône

Jérémy Bacchi
Sénateur des Bouches-du-Rhône
Membre du groupe CRCE

Membre de la commission de la Culture, de l’éducation et de la communication et membre de la commission des Affaires européennes

Elu le 27 septembre 2020

Communiqué : situation à Cuba

Depuis plusieurs semaines, Cuba fait face à une nouvelle tentative de déstabilisation orchestrée par les États-Unis, notamment via les réseaux sociaux.

Durement éprouvé par l’embargo américain, le peuple cubain construit jour après jour un modèle de société où la solidarité prime sur la course au profit et sur l’exploitation des humain.es et des ressources naturelles. Dans la lutte contre l’épidémie de Covid 19, Cuba a ainsi mis à disposition des pays les plus en difficultés ses médecins et son système de santé pour leur apporter une aide décisive.

En réponse à cet élan de solidarité, les États Unis ont multiplié les gestes hostiles et durci l’embargo sur l’île. Leurs objectifs sont clairs et inchangés depuis 60 ans : faire tomber le régime issu de la révolution et punir les cubain.es qui font face avec courage à la première puissance mondiale.

Pleinement conscient des attentes et des difficultés de son peuple, le Président cubain Miguel DIAZ-CANEL a immédiatement annoncé une série de mesures visant à atténuer l’impact de l’embargo sur la situation économique et sociale.

Les actions punitives contre Cuba, contraires aux principes et aux droits humains fondamentaux, doivent cesser. Aucun gouvernement, ne peut s’octroyer le droit de dicter à un peuple et à un pays souverains la voie à suivre.

Dans un contexte de crise sanitaire mondiale l’entente, l’entraide et le dialogue entre les gouvernements doivent primer sur les rapports de force et l’unilatéralisme. Le temps des impérialismes est révolu.

J’en appelle donc au gouvernement français et au Conseil Européen pour qu’une action diplomatique concertée en direction de l’administration états-unienne fasse cesser au plus vite cet embargo et ses conséquences dramatiques.

Commentaires fermés