Sénateur des Bouches-du-Rhône

Jérémy Bacchi
Sénateur des Bouches-du-Rhône
Membre du groupe CRCE

Membre de la commission de la Culture, de l’éducation et de la communication et membre de la commission des Affaires européennes

Elu le 27 septembre 2020

Lettre ouverte à Jacques-Henri Eyraud

On n’éteint pas une passion en s’attaquant aux supporters !

Monsieur le Président,

C’est avec une grande surprise mais aussi beaucoup de colère que j’ai pris connaissance, comme beaucoup de Marseillais, de votre projet agora.

Ce projet s’inscrit dans une longue lignée de régressions des libertés individuelles et collectives amorcée il y a déjà plusieurs années par le pouvoir politique pour limiter la dimension populaire du football, au profit d’un football business, sans passion ni ferveur.
Certes, vous n’êtes pas le premier à vous essayer à cela, d’autres avant vous l’on fait. Mais Marseille n’est pas n’importe quelle ville et l’OM n’est pas n’importe quel club. L’un et l’autre sont intrinsèquement liés.

À Marseille plus qu’ailleurs le football et de fait l’OM sont un patrimoine commun qui appartient aux Marseillaises et aux Marseillais.

Ce club est pour nous bien plus qu’un passe-temps. Ce club rythme la vie de notre ville et de dizaines de milliers de Marseillaises et de Marseillais. Dans un contexte sanitaire et économique compliqué, où le moral est en berne, où sur le plan sportif les résultats ne sont pas là, il est encore plus urgent de resserrer les liens entre la ville et son club. Malheureusement c’est tout l’inverse que vous êtes en train de vouloir créer.
Alors certes, nous sommes passionnés, nous avons de la ferveur, mais c’est précisément cela qui fait que l’OM est un club attractif et que des hommes, à l’instar de Franck Mc Court ont investi dans ce club. Vouloir essayer de le changer aujourd’hui c’est une attaque insupportable pour des dizaines de milliers de Marseillaises et de Marseillais.

Pour ma part, cela fait bientôt 25 années que je suis abonné au stade Vélodrome et que je suis derrière mon club. Je continuerai de le faire avec la même passion et la même ferveur, car que l’on soit Marseillais de naissance, de cœur ou d’adoption, nous sommes tous des supporters et vous ne nous transformerez pas en simples spectateurs.

L’OM c’est nous!

Jérémy Bacchi
Sénateur des Bouches-du-Rhône

Commentaires fermés